Invités d'Honneur


Nadine ENAKIEFF

Peintre Officiel de l’Armée, discipline Sculpture est une artiste de renommée internationale.

Vice-président du   Salon Violet, Prestige de l’Art Contemporain depuis 2006,

Commissaire d’exposition du Salon Grandes Signatures depuis 2007,

  « Ses sculptures sont résolument figuratives, d’une belle liberté d’interprétation et de mouvement, parées de voiles et de brocarts, elles rendent magistralement la force et la douceur, l’ombre et la lumière la pudeur et la passion ». (Patrice de la Perrière, Magazine Univers des Arts – 2013)

  « Ses sculptures, en bronze, captent avec jubilation l’expression d’une vérité extrême. Avec emphase, l’artiste harmonise les silhouettes d’une puissance qui n’a rien de théorique.

 Sa tendance allégorique des volumes est l’identité de chaque œuvre qui se construit dans la chair, tout en rondeurs et sentiments ; si à cela, on ajoute l’originalité de mise en scène de ses sculptures, Nadine se définit dans la culture romantique avec une forte impression de traditionnel,  rêves, désirs, envies et inquiétudes.

 Insolites ou inattendus, ses œuvres ont l’élégance du raffinement.

 Au-delà du travail de l’artiste, c’est la femme qui s’interroge ! Ses sculptures irradient l’espace en une combustion intense et intime de la volupté. Ses femmes,  au fessier parfois généreux, dévoilent leurs charmes sans honte, mais sans aucune trivialité. Des sujets qui provoquent, questionnent, interpellent en un désir de plaire toujours renouvelé ; un désir très féminin de séduire, dans la grâce et la douceur, d’inspirer l’amour et d’enflammer les cœurs, telles des maîtresses pour galants à charmer ». (Daniel Chudet- Critique d’Art).

 Peintre Officiel de l’Armée, elle réalise des sculptures, telles «  AUX POILUS », achetée par le Ministère de la Défense,  cette sculpture se trouve à l’Hôtel de Brienne.

 Réalisation d’un « POILU », une œuvre monumentale pour la ville de Nogent sur Marne, en hommage à Lazare Ponticelli, parrainée par le Général d’Armée Bruno Dary, installée et inaugurée en septembre 2012,

Remarquée par le célèbre cristallier d’Art, DAUM, celui-ci édite une œuvre en pâte de cristal, « la Femme au Chandail ». Le lancement de l’œuvre a eu lieu dans la boutique DAUM, Rue Royale à

Paris, en janvier 2012. Editée en 300 exemplaires, elle se trouve maintenant dans le monde entier, New-York, Inde, Japon, les Emirats Arabes…....

  Expose en permanence dans plusieurs galeries en France et à l’étranger,

  Expose plusieurs années au Grand Palais dans le cadre de la réunion des Salons Historiques  .

  Nombreux prix, médailles et récompenses prestigieux :

  • Médaille d’Argent de la Ville de Paris,
  • Médaille du Sénat,
  • Médaille d’Argent Arts, Sciences et Lettres
  • Médaille d’Honneur de la Ville de Nogent sur Marne
  • Diplôme d’Honneur de la Ville de St- Petersbourg, dans le cadre du tri centenaire,
  • Invitée d’honneur dans de nombreux Salons Artistiques et festivals,
  • Nombreux articles dans magazines : Univers des Arts – Art actualité magazine, presse régionale, Figaro Magazine, Figaro Madame.

 Plusieurs Municipalités ont acquis ses œuvres.


 

Célestin MESSAGGIO

Il est né dans un petit village de Lombardie, dans la province de Milan. Lorsqu’il a quatre ans, ses parents viennent s’installer en Normandie et c’est son grand-père qui, avec ses maigres économies lui offre une boîte de gouache, il a alors six ans !

Mais il faut bien se nourrir, alors, il devient apprenti tailleur, tout en continuant à peindre et son maître d’apprentissage l’autorise à exposer ses toiles dans la vitrine de la boutique.

Puis, il fonde une famille et s’installe tout d’abord à Honfleur, et c’est déterminant pour sa carrière de peintre. C’est là qu’il réalise sa première exposition dans les studios de FR3 à Deauville. Puis, c’est « Panilleuse », près des Andélys ou il a son atelier et se galerie.

« Un nom et un prénom prémonitoires ! Célestin : prénom inspiré de l’adjectif « caelestis », signifie « qui vient du ciel ». Etre artiste peintre, n’est- ce pas un don du ciel ? Messaggio désigne le messager et si l’homme revendique à juste titre la sève lombarde qui coule dans ses veines, il n’en défend pas moins toutes les beautés de son univers, la Normandie, où, dès sa plus tendre enfance, il puise l’harmonie de ce terroir. »

Dessiner et peindre sont deux passions qui assez tôt, lui ont permis de réaliser un rêve, celui de les faire vivre et d’en vivre. Passeur d’images sur le long fleuve des jours, Messaggio témoigne de la vie, des hommes et de la nature. En quelques touches rapides de couleurs, il brosse les grandes lignes du sujet, quand, dans l’élan et l’élégance du trait, la toile prend ses repères. En le voyant devant son chevalet, un de ses biographes et ami, Michel de Decker, historien, lauréat de l’Académie Française, le compare à un chef d’orchestre. Après quelques brillantes années dans la pratique de l’art du pastel, l’artiste en garde la parfaite maîtrise de la mise en page et la justesse d’exécution.

Sa transition vers une technique plus libérée reflète, ainsi de plus en plus la métaphore de Michel de Decker, quand, face à la toile, brosses, couteaux et pinceaux en main, Messaggio interprète ses couleurs en symphonie concertante. La gestuelle est vive et sûre et dépose ici le bleu, là l’orange, une pointe de rouge, un peu de bistre….L’artiste décrit des histoires, narre chaque sujet en reliefs éclaboussés de lumière peinte, fixe une scène de rue, un instantané capté sur le vieux bassin de Rouen, a sérénité d’un paysage d’Oléron, la grâce altière d’un matador en corps à corps avec le taureau ou encore, d’inéluctables souvenirs vénitiens. L’envoutante Venise ne cesse d’être l’une de ses sources d’inspiration. A l’instar de ces maîtres du  XVIIIème, il succombe à la poésie de la lagune et des canaux, miroirs de palais au passé glorieux et chargés de mystère.

Au-delà de l’Italie de ses racines, comme tout créateur, curieux de tout, il va, par de- là les frontières, cueillir des sujets aux ambiances multicolores. De la grouillante mégapole new-yorkaise, aux exotiques scènes africaines, ou encore des pierres gavées de soleil d’un village méditerranéen, il concentre le motif jusqu’à l’essence du propos avec, toujours, la lumière en point d’orgue.

Toiles après toiles, Messaggio nous comte des mirages enchanteurs en couleurs et fastueuses flamboyances ». (Jean-Louis Avril- Univers des Arts- été 2011)

Présent dans les meilleures galeries françaises et internationales.

Messaggio est aussi un «Homme de la plume ». Il consigne ses impressions, ses émotions de tailleur de couleurs, ses angoisses, mais aussi ses moments de bonheur sur des pages blanches, pour en faire un livre.

 

 

 

 

 

 

Full Reviw on best bokkmakers by http://artbetting.net/
Download Premium Templates
Bookmaker No1 in The UK - William Hill by w.artbetting.net