Vernissage

VERNISSAGE du 36e Salon des Amis des Arts de Chaville

(photos ci-dessous)

Plus de 600 personnes, ce mercredi 27 novembre 2013, se sont pressées au vernissage du 36e Salon des Amis des Arts de Chaville ; il est vrai que l'affiche était alléchante, car étaient reçus ce soir là, à l'Atrium de Chaville, les plus grands noms de la Peinture contemporaine française, et de la Sculpture française, sur le thème « Ville et paysages urbains ».

Michel Jouenne, nous faisait, pour notre plus grand plaisir, l'honneur des cimaises chavilloises, en exposant 36 œuvres, toutes de grand format, prenant son inspiration dans des villes, telles, New-York, Hong-Kong, Séoul, mais aussi, plus simplement, les tours de la Défense . Le sculpteur, Jean-Alexandre Delattre, nous ravissait avec 30 sculptures, véritables Poésies métalliques, pleines de tendresse et d'humour.

Le Pivot d'honneur était constitué de Jacques Courtois, Jean-Claude Hiolle, Hervé Loilier, Célestin Messaggio, Vincent, Pierre Maunoir (+), et Georges Visconti, tous deux de la Ruche.

Pour enrichir cette Pléiade d'artistes prestigieux, des artistes de talent, Peintres et Sculpteurs, professionnels ou non, étaient également au rendez-vous.

Après l'allocution du Député-maire de Chaville, Jean-Jacques Guillet, c'était au tour de la Présidente
de présenter ses invités prestigieux. (le discours ici)

Un moment d'émotion, avec un hommage rendu à deux artistes disparus ce printemps, Jacques Castell et Danièle Fuchs.

Puis, était venu le moment tant attendu de la remise des Prix :

- Prix Josette Bossez : attribué à Lucie Gay, pour l'ensemble de ses œuvres, remis par Nicolle Pailler, Présidente de l'Association « les Amis des Arts de Chaville » ;

- Prix Georges Bossez : à Marc Till, pour son œuvre « la Belle émerveillée » en Pierre bleue belge, remis par Nicolle Pailler ;

- Prix de la Ville de Chaville, à Jean-Claude Hiolle, pour son œuvre « Paris,les toits », remis par  Jean-Jacques Guillet, Député-maire ;

- Prix du Conseil Général, à Bruno Atamian, pour son œuvre « un parapluie pour deux », remis par  Christiane Barody-Weiss, Conseillère Générale ;

- Prix de l'Atrium, à Bernard Hénon, pour « le métro à Londres », remis par Hervé Meudic, Directeur de l'Atrium de Chaville ;

- Prix du Rotary-Club de Chaville, à Sylvie Mantovani, pour son œuvre « dans les villes de grande solitude », remis par Pierre Lévi-Topal, Vice-président du Rotary-Club de Chaville ;

- Prix de la Galerie Artitude, à Françoise Selezneff, pour son œuvre « Hier et aujourd'hui à Singapour », remis par Jean-Pierre Lorriaux, Directeur de la Galerie Artitude du Village Suisse.

Un cocktail, préparé par les commerçants du quartier de Marivel, sous la houlette bienveillante d'Isabelle d'Aymé entreprise, a clôturé, dans la bonne humeur ce vernissage.


 

 Les photos:

Sponsors

Nos sponsors:

Autres artistes

Invités d'Honneur

Michel JOUENNE et les Paysages urbains

«  Pour moi vivre c’est peindre,

    Mais aussi peindre c’est vivre.

    Deux actions qui se conjuguent sans équivoque

    Seulement au présent. »

Il est né le 25 janvier 1933 à Boulogne-sur-Seine d'un père ingénieur et d'une mère décoratrice à la manufacture de Sèvres.Etudes au lycée Claude-Bernard, où il débute ses premières gouaches. Première manifestation artistique au Salon de Versailles où il expose trois aquarelles dont une sera primée. Il passe le concours du professorat de dessin de la ville de Paris, en 1958.

Puis, il part pour le service militaire, en Kabylie, pendant deux ans ; c’est là qu’il peindra de nombreuses pochades. Et, c’est en Espagne, qu’il retrouvera les tons chauds des paysages algériens qu’il exposera à New-York, puis, régulièrement chaque année dans les grands Salons parisiens.

En 1991, il est nommé peintre officiel de la Marine. Il embarque alors sur différents bateaux de la Marine nationale. A l'occasion de "Brest 92", il séjourne sur l'aviso Jean Moulin, et en 1994, à l'occasion de l'Armada de la liberté, à Rouen il embarque sur le porte-hélicoptère la Jeanne d’Arc.

En 2002 : Ouverture du Musée Jouenne à Saint Rémy-de-Provence.

Il partage son temps entre Meudon et Eygalières, en pleine garrigue, au pied des Alpilles.

Distinctions :   - Médaille d'or des Artistes Français,

                      - Chevalier du Mérite Culturel et Artistique.

                      - Chevalier de la Légion d’Honneur,

                      - Grande médaille de vermeil-Art Sciences et Lettres.

                      - Grande médaille de vermeil de la ville de Paris.

C’est en voyageant dans des villes comme New-York, Hong Kong, Séoul, et en constatant que beaucoup de buildings étaient construits en verre et métal, constituant de véritables miroirs où se reflètent les autres bâtiments, ainsi que la vie, avec les voitures, les passants, les marchés…que l’inspiration des paysages urbains lui est venue.

Ce n’est pas la représentation exacte d’un bâtiment qu’il cherche à traduire, mais plutôt une sorte de création géométrique, exprimée avec une gestuelle différente de celle avec laquelle il peint la campagne provençale. Il est une sorte de grand reporter, qui ne copie pas la réalité entrevue, mais la traduit avec sa sensibilité.

Surtout connu par les couleurs chaudes de la Provence, son travail ici est plus fait autour des valeurs qu’autour des couleurs ; l’atmosphère quotidienne est peut-être plus froide mais la lumière inonde le tout, enflamme le sujet. Grâce aux valeurs, il travaille la profondeur et le relief, la perspective et joue avec les transparences en plaçant quelques suggestions abstraites.

Tous les immeubles l’attirent, à condition qu’ils aient une majesté, un mystère qui lui donnent la possibilité de les représenter comme des personnages, avec leur personnalité et leur charme particuliers. Ce qui le passionne, c’est la transparence des bâtiments, les immeubles en verre se reflètent les uns sur les autres, créant ainsi de nouvelles images qui s’imbriquent, se superposent, s’unifient, mais sont toujours différentes et puis, il y a l’indiscrétion qu’il éprouve de voir à l’intérieur ceux qui y travaillent. (Univers des Arts)

Jean-Alexandre DELATTRE

 Il est né à Pont-du-Château (Puy-de-Dôme). Il vit et travaille depuis 1994 à « La Champagne », un lieu dit du village de Marchainville, dans la Manche, car c’est un enfant de la terre qui a choisi la forêt du Perche pour se ressourcer. Et c’est chez lui, au milieu des champs et non loin de la forêt, qu’il a installé son atelier de sculpteur sur métaux. Mais quand il travaille, c’est une religion : il sait exactement à quoi il veut arriver. Et il y arrive, en nous fournissant le rêve et la douceur à partir de l’énergie du métal. Il nous rappelle aussi que l’humilité est une des premières vertus et sait apporter un clin d’œil plein d’humour à ses créatures.

 

L’artiste de renommée internationale puise dans le métal son inspiration. Il manie comme personne le chalumeau et le fer à souder pour faire naître ses personnages. Sa technique est unique et le génie du créateur fait le reste. De la ferraille, qui a toujours été sa compagne, il tire, par sa sensibilité à fleur de peau, par sa générosité et son talent, des scènes de vie, à la fois réalistes et chargées de rêves et de symboles : il offre la vie à une matière réputée inerte.

Ses créations interpellent d’emblée ceux qui les découvrent par leurs lignes à nulle autre pareilles elles ont été caressées par les flammes pour être délicatement façonnées par le marteau. Ce sont de véritables « Poésies métalliques ».

Très nombreuses expositions, en France et à l’étranger.

 

Distinctions

   - Primé dans de nombreuses villes de France

   - Médaille d'Or du Conseil général de l'Orne,

   - Primé dans de nombreuses villes de RFA,

   - Médaille de vermeil Art-Sciences-Lettres 2002,

   - Premier prix de sculptures soudées

   - ESSA, SIS (Musée des Arts et Métiers, Paris,

J-A DELATTRE, J'attends Madeleine
J-A DELATTRE, L'écrivain
J-A DELATTRE, Le saxophoniste
J-A DELATTRE, Les colporteurs
Le violoniste

Plus d'articles...

Full Reviw on best bokkmakers by http://artbetting.net/
Download Premium Templates
Bookmaker No1 in The UK - William Hill by w.artbetting.net